Ajout du 17/11/2021 complété le 11/01/2022 :

Au sein de Manpower, voir ci-après pour entrer en contact avec nous sur des problématiques passe-sanitaire/vaccinal liées au travail.

Non au slogans gouvernementaux mensongers, dans le silence des autorités sanitaires

Après avoir dû renoncer :

  • à l’argument que les vaccinés seraient protégés de la maladie,
  • ainsi qu’à celui que les vaccinés protègeraient les autres contre la propagation de la covid (pression morale par la culpabilité) d’autant qu’elle l’augmente même significativement plusieurs semaines après une injection (phénomène d’anticorps-facilitants propres à cette infection),
    la dernière ligne de défense du gouvernement pour tenter de justifier les injections répétées, serait que les non-vaccinés occuperaient les réanimations à moitié (alors qu’ils ne seraient que 10% des adultes), en évitant les formes graves de la maladie.

Malheureusement pour le gouvernement, cette dernière digue montée à partir de vraies données mais sous des raisonnements mensongers, ne tient pas non plus à l’analyse, voir l’explication du groupe Décoder l’Éco :
https://odysee.com/@ExoPortail:3/Non,-les-non-vaccin%C3%A9s-ne-saturent-pas-les-r%C3%A9animations- !:a

Non au totalitarisme vaccinal mondialisé, voie vers le passe numérique généralisé et le contrôle social à la chinoise

Voici sinon ci-après différentes ressources que nous vous invitons à consulter et à partager autour de vous si vous les jugez utiles : soyez curieux, recherchez les sources, vérifiez-les ! Quel que soit notre statut vaccinal à chacun, restons courageux et attentionnés envers les personnes autour de nous : par le nombre des citoyens que nous sommes, par nos petits gestes de résistance et d’entraide, nous avons collectivement une force plus grande que celle de la finance, des pouvoirs politiques et étatiques.

Les quelques ressources ci-après peuvent nous aider à prendre conscience, à comprendre le cadre de l’emprise mondiale vaccinale totalitaire qui assaille nos sociétés, avec pour but à terme, d’asservir nos vies par un passe numérique et le contrôle social généralisé à la chinoise. Aussi, redevenons acteurs de nos destins et dégageons l’avenir de nos enfants de cette emprise des pouvoirs financiers internationaux !

Nous savons tous que les gouvernements persistent à mener la gestion sanitaire de la pire façon qu’il soit, pour créer des difficultés et justifier d’un passe vaccinal. En France :

  • fermeture de 5700 lits en hôpital et suspension de milliers soignants en 2020 pendant la pandémie, ainsi que de 17600 en tout depuis le quinquennat de M. Macron ;
  • imposition par le gouvernent de protocoles morbides qui ont favorisé les décès des anciens lors de la première vague : interdiction aux généralistes de suivre les malades et de leur fournir des traitements, indication générale pour les malades de prise de Doliprane (hypoxique, contre-indiqué en cas de difficulté respiratoire ! : https://base-donnees-publique.medic...) et de prescription par décret de Rivotril pour les personnes en hôpital (provoque un affaissement musculaire, contre-indiqué en situation de détresse respiratoire ! : https://base-donnees-publique.medic...), isolés en Ephad ou à domicile sans mise sous oxygène ni aucune visite...
  • interdiction des traitements précoces de la maladie et maintien au fil du temps de l’interdiction malgré les démonstrations d’efficacité (attente des seuls nouveaux traitements Pfizer 2022, dont les débuts d’évaluation sont mauvais) ;
  • énergie tournée vers la vaccination des personnes pour lesquelles le bénéfice-risque est négatif, en particulier les moins de 65 ans sans comorbidité, jusqu’aux enfants mêmes (toujours de manière onéreuse et au profit de Pfizer).

Mais pour ceux qui n’imagineraient pas que la mise en place d’un passe vaccinal soit une volonté politique organisée au niveau mondial avant même la pandémie, voici pour le comprendre un article de la revue Nexus paru en mars 2019, c’est à dire plusieurs mois avant la pandémie et qui le détaille (les sources de l’article sont publiques et vérifiables) :

Article plan mondial vaccination Nexus N°121 - mars avril 2019

Portons les représentants intègres et courageux que nous pouvons observer défendre nos libertés publiques et droits fondamentaux

Et le printemps prochain, tant aux élections présidentielles que législatives, sortons par le vote les porteurs du totalitarisme sanitaire, ceux qui tentent d’avilir nos personnes et d’aliéner notre société dans nos peurs et de la vindicte contre nos frères et sœurs citoyens, qu’ils soient au pouvoir ou qu’ils y prétendent. Surtout, portons y par nos suffrages les personnalités et les députés, de droite, de gauche et d’ailleurs, qui auront défendus nos libertés publiques, nos droits fondamentaux, ainsi que l’intérêt général : signe d’intégrité et de courage politique, ils méritent notre confiance par delà nos différences et nos débats.
D’ailleurs, sans attendre, renseignez-vous des actions, prises de paroles et votes aux assemblées de vos députés et sénateurs sur les textes de Loi budgétaires de nos hôpitaux, sanitaires et vaccinaux, et manifestez-vous à eux pour les remercier ou leur demander des comptes, le cas échéant.

Pour demander au vieux monde des élus encore en place l’arrêt du passe-vaccinal (plus de 1.200.000 signatures) : https://www.leslignesbougent.org/pe...
Nous vous invitons d’ailleurs à lire la lettre diffusée par l’initiateur de cette pétition, M. Rodolphe Bacquet (rédacteur en chef d’une revue santé naturopathe), qui l’a portée auprès des assemblées et qui résume très bien la situation politique du sujet en ce début d’année et les signes de l’efficacité décisive de notre ténacité citoyenne collective : https://view.mail1.alternatif-bien-...

Citoyens, informons-nous, éduquons-nous, vivons et agissons libres et solidaires

Hors entreprise, des groupes citoyens s’organisent sur le territoire pour ne pas rester isolé et pour ceux qui souhaiteraient s’investir contre les graves atteintes aux libertés publiques actuelles : secret médical, discrimination sur l’état de santé, restrictions discriminatoires aux déplacements, atteinte à l’autorité parentale, non reconnaissance ni prise en compte des effets secondaires des injections, etc. Notamment, les groupes Réinfocovid peuvent vous accueillir gratuitement. Vous pouvez consulter en ligne leur manifeste : https://reinfocovid.fr/le-collectif....
Pour vous engager sur la nouvelle force politique écocitoyenne proche des gilets jaunes : https://alliance-ecocitoyenne.fr/. Et pour ceux qui ont l’esprit de résistance et attraper quelques idées d’organisation : https://crowdbunker.com/v/i1QAYVnSVN

Pour vous informer sur le sujet et vous permettre de reprendre pied si vous vous vous sentez un peu dépassé par la période, les mesures sanitaires et leurs conséquences sur votre vie, n’hésitez pas à visionner la conférence du Conseil Scientifique Indépendant (CSI) du 17/11/2021 avec notamment Louis Fouché (Médecin - Réinfocovid) et Jean-Dominique Michel (anthropologue en santé publique) : https://crowdbunker.com/v/j6hnqRcu, ainsi que la dernière réunion du 06/01/2022 de ce conseil scientifique indépendant : https://crowdbunker.com/v/cQ6QgJ7D

Pour suivre une analyse socio-politique du journaliste philosophe et historien Nicolas Vidal, des pertes en cours des droits humains fondamentaux organisée au travers de la crise sanitaire : https://www.youtube.com/watch?v=dLz...

Pour ceux qui ont besoin d’une analyse claire pour comprendre les controverses sur l’inefficacité du vaccin Pfizer et les effets secondaires et le bénéfice-risque, voici :

  • une vidéo et diaporama très didactique réalisés par un collectif de nombreux médecins canadiens : https://resistance-mondiale.com/pfi...
  • un archivage d’études scientifiques sur le sujet, réalisé par Mme Mariane Borie, docteur en philosophie - thèse au Samu de Paris -, éditrice :
    51 raisons pour lesquelles la vaccination doit rester un choix individuel, de Mme Mariane Borie - docteur en philosophie (thèse au Samu de Paris), éditrice.

Vous pouvez également visionner gratuitement le documentaire en ligne « Hold-On » sorti en ligne en novembre 2021 dernier : https://holdup-lefilm.com/visionner. Ce documentaire est la suite du premier intitulé « Hold-Up » distribué en novembre 2020 plusieurs mois avant, qui anticipait également de manière prémonitoire les éléments sanitaires sociaux et politiques préoccupants relatifs aux conditions de mise en place et de gestion de la vaccination. Si le ton joue énormément sur l’émotion, la qualité et l’exclusivité de certains intervenants et points d’enquête sont tout à fait remarquables :
https://holdup-lefilm.fr/bonus/

Il est important de constater que même si elles sont peu nombreuses, quelques figures politiques importantes (peu encore en France) alertent précisément les citoyens occidentaux sur les enjeux actuels.

Pour comprendre le caractère primaire, irrationnel et dangereux des logiques d’exclusion actuellement insufflées par certains exécutifs et médias occidentaux à l’encontre des non-vaccinés :

Et pour ceux qui apprécient la musique, quelques titres actuels :
https://youtu.be/hkmKsoxdN6E
https://youtu.be/zFknl7OAV0c
https://youtu.be/rts5na5mrco

Titre initial de l’article jusqu’au 10/01/2022 : Un problème lié au passe-sanitaire/vaccinal pour vous ou votre agence ? : intérimaires ou permanents agence Manpower, faites-vous accompagner par un collègue CFTC-intérim

Version initiale du 14/09/2021 :

Salariés intérimaires ou permanents en agence, il vous a été demandé de justifier :

  • soit d’un passe-sanitaire ou vaccinal à titre de personnel, pour embauche ou dans le cadre de l’exécution de votre contrat de travail ?
  • soit (permanents en agence uniquement) de gérer des problèmes de mission liés au passe, qui génèrent des coûts dans les comptes d’exploitation agence ?
    Des problèmes ont en effet commencé à émerger concernant la gestion des contraintes sanitaires liées aux passes sanitaires ou vaccinaux.

Ce sujet étant appelé à générer de grandes difficultés pour certains salariés intérimaires et permanents Manpower, nous mettons ci-après à votre disposition un formulaire de signalement des différents problèmes identifiés à ce jour, pour :

  • à la fois vous sensibiliser et vous alerter sur vos droits selon votre situation,
  • et aussi vous permettre de vous faire accompagner et conseiller par un représentant CFTC-intérim, le cas échéant.

Pour information, nous vous communiquons également l’avis défavorable, rendu par le Comité Social et Économique Central (CSEC) Manpower sur les conditions de mise en place du passe-sanitaire et vaccinal :

Avis défavorable rendu le mardi 14/09/2021 par 9 voix défavorables / 2 abstentions / aucune voix favorable, sur les conditions de mise en place du passe-sanitaire et vaccinal dans l’entreprise Manpower :

« Le CSEC dénonce le manque d’anticipation pratique de l’entreprise pour assurer ses obligations sanitaires d’employeur :

  • facturation des coûts de test de passe-sanitaire après le 15/10/21, tant pour les salariés intérimaires que pour les salariés permanents affectés en implants entreprises utilisatrices Manpower On Site (MOS) [1] ;
  • gestion des coûts de complémentaire santé/prévoyance des contrats suspendus pour raison sanitaire ;
  • organisation des visites d’inaptitudes et des réunions après 3 jours, relatives aux problématiques de passe-vaccinal ;
  • respect du secret médical relatif aux contraintes de passe-vaccinal.
    Le CSEC demande donc l’organisation par l’entreprise de la prise en compte de ces coûts, en particulier ceux des tests et des maintiens des garanties santé et prévoyance des contrats suspendus, ainsi que l’organisation de ces différents entretiens et visites médicales d’inaptitude.
    Pour les CDII, le CSEC rappelle que la suspension de la lettre de mission après inaptitude constatée médicalement, ne vaut pas suspension du contrat au regard des différents métiers détachables.
    Le CSEC attire l’attention de l’employeur sur l’importance de ces préparations et anticipations en vue de prévenir les différents salariaux et contractuels, et d’en protéger les salariés permanents en agence. »

Important : Pour les intérimaires concernés par le passe-vaccinal de par leur profession tels que les personnels de santé, pompiers, etc, qui souhaitent en contester le principe s’agissant de ce vaccin, merci de le préciser dans le champ « Complément d’explication » qui s’affichera dynamiquement au remplissage du formulaire ci-dessous. Ils pourront ainsi bénéficier d’un accompagnement particulier sur ce thème qui dépasse le strict cadre de l’intérim, par un de nos militants spécialisé : mise en relation dans un collectif syndical dédié, contacts avocat travaillant déjà sur des procédures, fils d’information dédiés, etc.

Intérimaires ou permanents agence Manpower, un problème lié au passeport sanitaire/vaccinal pour vous ou votre agence ? : faites-vous accompagner par un collègue CFTC-intérim

Suspension sanitaire de contrat, non pris en charge du coût d'un test, imputation sans facturation dans les comptes d'exploitation agence, tension autour d'une situation intérimaire individuelle..: la CFTC-intérim intervient à vos côtés.

Nature de votre contrat Manpower (obligatoire)

Nous permet de vérifier le niveau d'exigence sanitaire ou vaccinal potentiellement lié à votre métier.

Nous permet de vérifier le niveau d'exigence sanitaire ou vaccinal potentiellement lié à votre lieu d'affectation (intérimaire en mission, ou permanent agence affecté en implant MOS).

Sujet(s) de votre réclamation (obligatoire)
Sujet(s) de votre réclamation (obligatoire)
Sujet(s) de votre réclamation (obligatoire)