Cette mesure est destinée aux travailleurs touchés par la forte baisse du nombre de missions d’intérim, occasionnée par le contexte sanitaire actuel.

A noter : cette aide de l’état est versée automatiquement par Pôle Emploi, sans démarche particulière à effectuer, aux demandeurs d’emplois indemnisés ou non.


Quelles sont les conditions que je dois remplir pour toucher à cette prime exceptionnelle portant les revenus à 900 € par mois ?

Pour que Pôle Emploi verse l’aide au demandeur d’emploi, il faut :
- résider sur le territoire national,
- être inscrit comme demandeur d’emploi au cour d’un ou plusieurs mois compris entre novembre 2020 et février 20121 inclus,
- avoir cumulé les contrat courts et travaillé au moins 60% du temps en 2019 (au moins 138 jours) et n’avoir pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger ses droits du fait de la crise,
- se situer en dessous d’un niveau de ressources de 900 € par mois.

Le versement est rétroactif pour les mois de novembre et décembre 2020, versé en 2021

Les primes dues au titre des mois de novembre et décembre 2020 sont versées en une seule fois à compter du 15 janvier 2021 .

Si vous êtes concerné, vérifiez votre prise en compte auprès de Pôle Emploi :
https://www.pole-emploi.fr/candidat...

Le texte de référence pour le versement de cette prime est le décret n° 2020-1785 du 30 décembre 2020, instituant une prime exceptionnelle à destination de certains demandeurs d’emploi :
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf...


Logement : prolongation et élargissement de l’aide de 150 € par mois aux chômeurs et aux salariés en difficulté

L’aide exceptionnelle de 150 € mensuels aux chômeurs et aux salariés du secteur privé et agricole pour faire face à la baisse de revenus dans le cadre de la crise sanitaire a été prolongée. Elle est portée jusqu’à 6 mois pour les salariés ayant perdu leur emploi pendant cette crise, avec effet rétroactif à compter du 1er avril 2020. Pour les autres situations, elle reste sur une durée de 2 mois maximum (soit 300 €). Mise en place au printemps 2020 par Action Logement, un organisme animé par les partenaires sociaux, avec le soutien du ministère chargé de la Ville et du Logement, ce dispositif vise à soutenir le paiement des loyers ou le remboursement de prêts immobiliers.

Quelles sont les conditions que je dois remplir pour toucher la prime exceptionnelle logement de 150 € par mois pendant 6 mois ?

Pour pouvoir demander à Action Logement l’aide de 150 € par mois pendant 6 mois, il faut :
- être locataires du parc privé, social et intermédiaire ou de résidence collective d’hébergement (hors Crous), ou être accédant à la propriété ;
- être salarié avec des ressources inférieures à 1,5 Smic (soit 1 828,50 € net/mois) ;
- supporter des charges de logement (loyer avec charges comprises ou montant de la mensualité du crédit immobilier assurances comprises, facture d’électricité, eau, gaz, etc.) représentant 33 % du revenu mensuel net ;
- avoir connu une baisse de revenus mensuels d’au moins 15 % par rapport au salaire habituel du mois précédent le changement de situation (sans les primes et heures supplémentaires exceptionnelles) ;
- depuis le 01/04/2020 avoir subi l’une ou l’autre des situations suivantes : perte d’emploi (suspension mission intérim, non renouvellement d’un CDD, arrêt d’un CDI, report d’un nouveau contrat), chômage partiel, travail à temps partiel, embauche ajournée, baisse de rémunération variable ;
- pour les demandeurs ayant subi une situation de chômage partiel ou d’arrêt de travail lié à la garde d’enfant, les ressources doivent être supérieures à une fois le Smic (soit 1 219 € net/mois) ;
- pour les demandeurs ayant subi une situation d’activité à temps partiel, le revenu horaire net doit se situer entre 8,03 € et 12,05 €.

Attention :
- Une seule aide est accordée par ménage ;
- Seules les personnes en situation de perte d’emploi (fin de CDD, rupture d’un CDI ou d’une mission d’intérim) ayant déjà bénéficié de l’aide durant 2 mois pourront obtenir, sous conditions, 4 mois complémentaires, soit 6 mois au total.

Pour bénéficier de ce dispositif, le salarié doit faire directement sa demande sur www.actionlogement.fr en y joignant les pièces justificatives numérisées.


Fin de droit à la complémentaire santé : vous n’avez plus de missions depuis longtemps et Intérimaire Santé vous a informé de votre fin de droit à portabilité ?

Même en fin de portabilité de la couverture gratuite, vous pouvez conserver la complémentaire Intérimaire Santé et obtenir une aide du FASTT pour la payer. Cette aide est accessible à tout intérimaire en fonction de ses revenus et de la composition familiale. Toutes les informations, les barêmes et les démarches pour obtenir cette aide sont en ligne sur le site du FASTT :
https://www.interimairessante.fr/fr...


Voir aussi en ligne notre dernière infolettre si vous ne l’avez pas reçue : https://www.cftc-manpower.fr/newsle...

Si vous ne recevez pas habituellement nos informations mais qu’elles vous intéressent, inscrivez-vous à nos lettres de diffusions et rentrez l’adresse courriel d’expédition contact@cftc-manpower.fr dans le répertoire de votre messagerie (filtres anti-pourriel). Pour vous inscrire en ligne à nos lettre de diffusion, c’est sur notre site internet à https://www.cftc-manpower.fr/la-cft...

Pour bénéficier d’une attention individualisée, tout en soutenant nos actions d’information et nos actions judiciaires en défense de nos droits collectif, pour un coût pourtant très modique votre adhésion nous est très précieuse. Toutes les informations sur notre site internet également à https://www.cftc-manpower.fr/la-cft...