Lors de la réunion de CE du 11/03/2009, ont notamment été traitées les questions suivantes :

Note : Nous n’avons pas reproduit ici l’intégralité des informations traitées pour des raisons de confidentialité ; merci de vous reporter aux comptes-rendus du CE Siège diffusés en interne, pour une information plus complète.

- Approbation des rapports financiers du comité d’Établissement pour la période du 01/01/2008 au 31/12/2008

- Base de calcul de la dotation du Comité d’Établissement

  • Dotations 2009 ;
  • Proposition des élus concernant le budget de fonctionnement ;
  • Complément d’information sur la prise en compte des salariés mis à disposition du groupe.

- Complément d’information sur la décision du Conseil de la Concurrence

La direction a répondu lors de ce point à la demande des élus du CE, qui avaient demandé lors de la réunion précédente à connaître le positionnement de la direction sur ce dossier.

Voir sur le fond de ce dossier notre article antérieur sur la condamnation de Manpower par le Conseil de la concurrence pour entente illicite.

- Complément d’information sur les dossiers en cours à la cellule « 1 % » logement

La direction a lors de ce point apporté les réponses aux questions en suspend posées le mois précédent par les élus du CE.

- Rapport du Secrétaire du CHSCT au Comité d’Établissement sur l’enquête rélisée par la délégation salariale auprès des collaborateurs du siège social

- Déménagement : suite donnée au courriel de la Présidente du 1er octobre 2008

Le point avait été mis à l’ordre du jour par les élus CFTC, qui souhaitaient interpeler la direction sur le fait que les salariés n’ont toujours reçu d’elle aucune communication sur cette problématique. Pourtant, une communication du 1er octobre avait évoqué la nécessité d’une enquête sur ce sujet grave, lorsque les élus CFTC avaient révélé l’existence d’un risque Seveso.

Voir sur ce sujet notre article antérieur sur les avis CE et CHSCT résolument négatifs sur le choix du site retenu pour le projet de déménagement, et l’analyse détaillée du risque industriel sur le site de Nanterre.