1. Les panneaux pour les communications de la Direction (affichage obligatoire) et des délégués du personnel ne sont toujours pas installés au n° 10 de la rue Bingen. Des communications internes sont toujours collées sur les portes de l’armoire électrique du rez de chaussée. Quand les panneaux mettant fin à cette anomalie seront-ils installés (voir questions déjà posées en décembre 2000 et mai 2001) ?

Réponse de la Direction : Nous mettons en place les panneaux d’affichage obligatoires au 10 rue Jacques Bingen, ce jour le 16 octobre et libère l’armoire électrique de ses différents collages.


2. Quand la salle de sport de l’immeuble Le Touzet sera t-elle opérationnelle ? Quels seront les sports que pourront pratiquer les collaborateurs ?

Réponse de la Direction : Des devis sont actuellement à l’étude. Une salle de détente sera envisagée avec un baby-foot et un ping-pong. Le point sera réévoqué à la réunion suivante.

Commentaires des délégués : les activités qui seront offertes par la salle de sport se réduisent comme peau de chagrin par rapport aux promesses qui avaient été faites lors des commissions pour convaincre les informaticiens du bienfait du déménagement au Touzet. De plus, nous nous étonnons du peu d’empressement de la Direction à rendre opérationnelle cette salle plusieurs mois après l’arrivée de la totalité de la DFI.


3. Des rumeurs font état de la suppression de la cafétéria au Touzet au profit de salons particuliers de restauration. Qu’en est-il exactement ?

Réponse de la Direction : La cafétéria rapporte 500 francs par jour et emploie une personne (de la société LRP) à temps plein, ce qui n’est pas rentable. Il est donc très probable que cette cafétéria surtout fréquentée par des collaborateurs Manpower (75% du chiffre d’affaire) se transforme en salons - restaurants individuels.Ce procédé permettrait aux collaborateurs d’une même réunion de se restaurer ensemble dans les salons.

Commentaires des délégués : Pourquoi parler de rentabilité ? (les KLIX sont-ils rentables ?). La dégustation d’un café ou d’un thé après la prise d’un repas dans une cantine hyper bruyante était un moment de calme et de détente qu’appréciait chaque informaticien. La transformation de la cafétéria en salons particuliers fait qu’un des rares points positifs du Touzet disparaît !


4. Pourquoi le service paie du personnel permanent de Manpower n’applique t-il pas la règle dite du 10è ?

Rappel de l’article L.223-11 du Code du Travail : L’indemnité de congés payés est calculée sur la base :
- du dixième de la rémunération totale perçue par le salarié entre le 1er juin de l’année précédente et le 31 mai de l’année en cours ;
- ou de la rémunération qui aurait été perçue pendant le congé, si le salarié avait travaillé pendant cette période (règle dite du maintien de salaire).

Actuellement Manpower n’applique que le second calcul. Pourquoi ?

Réponse de la Direction : Pendant le contrat le maintien de salaire se révèle le plus avantageux pour les collaborateurs de Manpower. Lors d’un départ, l’entreprise applique strictement la règle du 10e.

Commentaires des délégués : un dossier que nous ouvrons, nous allons vérifier la réponse de la Direction et vérifier si la règle du 10è n’est pas plus avantageuse dans d’autres cas.