1. Pourquoi l’ensemble des postes de responsables de domaine à la Direction Production ont-ils été recrutés à l’extérieur de la société et pourquoi les responsables de la DIT ne privilégient-ils pas les promotions internes ?

Réponse de la direction : Quatre responsables de domaine ont été recrutés à la Direction Production. Ces postes présentent une forte compétence managèriale et (ou) technique. En dépit des ressources internes, nous avons du faire appel à l’extérieur car les compétences requises n’étaient que partiellement adaptées en interne. Il est cependant à souligner que de nombreux collaborateurs au sein des équipes de la Direction Production, entre autres, ont vu leurs responsabilités s’élargir et leur fonction évoluer. Sans le domaine informatique, l’évolution des technologies est telle que nous ne pouvons nous soustraire aux compétences externes qui apportent d’emblée une expertise coïncidant aux urgences des évolutions et organisations au sein de la Direction Informatique. Ce mixage entre l’interne et l’externe est inévitable et salutaire.
Par ailleurs, les Commissions Perspectives ont pu témoigner cette année de la satisfaction de la grande majorité des collaborateurs au sein de la Direction Production, satisfaction explicitée clairement par les collaborateurs dans leur Entretien Annuel.
Il y a bien entendu des insastifaits chez certains d’entre eux, ce que nous ne pouvons nier mais également éviter.


2. Nous avons noté à partir du bilan social une augmentation des absences maladie de plus de 40% en 2 ans. Le rapport du médecin du travail qui a été communiqué au CHSCT laisse apparaître des conditions de travail alarmantes (surmenage, fatigue, charges de travail trop élevées, relations difficiles avec l’encadrement ou les collègues, manque de reconnaissance...).
Les élus CFTC considèrent que les remarques du médecin du travail sont directement liées à l’augmentation des absences maladie.
- Depuis que la Direction a eu connaissance de ce rapport, qu’a-t-elle fait ?
- Que compte-t-elle faire à l’avenir ?

Réponse de la direction : La Direction a porté un intérêt tout particulier au rapport du Médecin du Travail. Elle a d’ailleurs provoqué une réunion extraordinaire du CHSCT le 13 mai dernier où, en présence de ses membres et du Médecin du Travail, il a été décidé qu’une psychologue du travail, détachée par la Médecine du Travail, auditerait les différentes entités du Siège afin de pouvoir apporter, non seulement des outils qui permettent de mesurer l’intensité du stress, du surmenage mais également des solutions appropriées. Ce travail devrait commencer début septembre, époque où la plupart des collaborateurs, seront de retour de congés.


3. Lors de la lecture du bilan social du siège, nous avons constaté qu’en 2 ans que l’écart entre les 10% des salaires les plus élevés dans l’entreprise et les 10% des salaires les moins élevés s’est creusé de 23% (rapport en 2001 de 1 à 6, rapport en 2003 de 1 à 7,38).
Qu’est-ce qui justifie cette différence de traitement sachant que la catégorie des hauts salaires reçoit déjà des gratifications complémentaires très conséquentes ?

Réponse de la direction : Ces chiffres sont issus d’une moyenne des rémunérations sur une année complète des salariés inscrits et donc pas forcément présents. Ceci sous-entend qu’une année sur l’autre, nous pouvons voir des différences plus ou moins importantes en fonction des évènements internes (absences, départs...).


4. Bayard Retraite Prévoyance offre une prime de naissance.
- Pourquoi cette prime n’est elle pas accordé dans le cas d’une adoption ?
- La Direction peut-elle intervenir auprès de BRP pour que cette prime soit aussi accordée dans le cas d’une adoption ?

Réponse de la direction : Cette prime est destinée à subvenir aux frais de maternité, aux frais d’accouchement. Elle n’est pas purement dédiée à l’enfant d’où son absence lors d’une adoption. La Direction va néanmoins étudier cette possibilité.


5. La chaleur des bureaux les plus chauds (5,7,9,1è rue Bingen, côté rue) était intenable l’été dernier.
- La direction a-t-elle prévu des climatiseurs pour ces locaux ?

Réponse de la direction : Les bureaux sont, pour la plupart, équipés de ventilateur. Si cela n’était pas le cas dans certains services, les commandes peuvent être faites auprès du service de Danièle Gilbert. Attention cependant, les ruptures de stock sont, en la matière, très fréquentes.


6. Comme nous l’avions fait remarquer dernièrement dans une communication, nous nous félicitons de voir notre employeur MANPOWER classé en 14e position parmi les sociétés où il fait bon travailler. Nous souhaiterions avoir des informations complémentaires notamment sur la façon dont ont été sélectionnés les 200 sondés :
- Qui a envoyé le questionnaire aux collaborateurs (Manpower ou l’institut de sondage) ?
- A combien de cadres, à combien d’employés la société de sondage a-t-elle contacté la direction de MANPOWER avant d’effectuer ce sondage ?
- Combien de collaborateurs ont répondu à ce sondage ?

Réponse de la direction : En date du 26/11/03, un mail de la Direction de la Communication annonçait aux DO, directeurs et Chefs de Départements que Manpower allait concourir, au « Palmarès des Entreprises où il fait bon travailler ». Le classement des Entreprises candidates a été établi à partir des réponses d’un échantillon tiré au sort. L’échantillon de Manpower a été constitué sur la base d’un fichier alphabétique de 250 collaborateurs CDI, hors cadres dirigeants et hors contrat suspendu ou en préavis. En date du 10/11/03, les 250 collaborateurs ont reçu un courrier de la Direction de la Communication les encourageant à remplir le questionnaire joint et à la retourner à GMV Conseil, organisme chargé d’analyser les réponses. Bien entendu, cette opération est réalisée en toute confidentialité et une enveloppe affranchie à destination de GMV a été remise à chaque collaborateur.


7. Suite à la demande de nombreux collaborateurs, nous souhaiterions que la Direction entame avec les syndicats des négociations sur la création d’un compte d’épargne entreprise qui serait abondé par l’entreprise.

Réponse de la direction : La Direction prend acte de cette demande qui concerne plus le terrain syndical.


8. La mutuelle (PRC) ayant un « caractère obligatoire », la question se pose de savoir si le montant annuel versé (tout ou partie) par chaque collaborateur peut-être déclaré dans la rubrique « DD -déductions diverses » de la déclaration annuelle des revenus et donner lieu à réduction d’impôts.
- Si tel était le cas, la Direction peut-elle faire le nécessaire pour produire aux collaborateurs le justificatif correspondant ?

Réponse de la direction : Il s’agit d’une mutuelle obligatoire ce qui explique qu’il a déjà une déduction fiscale.


9. Depuis l’installation de la Formation des Permanents au 5, rue Jacques Bingen, nombre de collaborateurs entrent et sortent par cette adresse. - Dans un souci de sécurité accrue, ne serait-il pas logique que tous les collaborateurs entrent par l’entrée du 7/9 rue K. Bingen, qui est gardée en permanence ?
- Si une nécessité quelconque voulait qu’il en soit autrement, nous demandons à la Direction de faire le nécessaire pour qu’un panneau Délégués du Personnel soit installé dans ce passage.

Réponse de la direction : L’accès des locaux du 5, rue Jacques Bingen est sécurisée par un code d’accès ce qui logiquement évite aux personnes étrangères à l’entreprise de pénétrer dans les locaux. Cette entrée est nécessaire aux stagiaires qui sont par ailleurs physiquement accueillis à leur arrivée . Nous maintenons donc cette entrée destinée aux salariés et nous placerons un panneau destiné aux délégués du personnel à un endroit adéquat.