La CFTC Manpower vient d’éditer un guide à l’intention des salariés des sociétés du périmètre « agences emploi » du groupe Manpower France, qui répondent aux critères d’intégration économique et sociale. À savoir, l’ensemble des sociétés des activités « agences emploi » (travail temporaire, placement, recrutement, formation-évaluation) au sein desquels existent des mutations récurrentes de salariés entre les différentes sociétés, dépendantes de la force de vente du réseau commercial Manpower France et qui sont étroitement gérées et dirigées par les structures et services centraux du siège social Manpower France [1].

Si ce guide n’est pas destiné à détailler la construction juridique de la reconnaissance d’UES actuellement soumise au débat judiciaire, il vise simplement à expliquer aux salariés les motivations de la démarche de la CFTC, et les conséquences qu’elle aurait en arrivant à son terme en ce qui concerne l’organisation de la représentation collective des salariés.

Guide CFTC Manpower sur la démarche en cours de reconnaissance d’UES

Bonne lecture !


Voir aussi :

- notre article postérieur retraçant le développement des sections CFTC au travers du groupe Manpower et la mise en place d’une UES partielle sur le pôle informatique ;
- notre article précédent annonçant l’origine de la procédure, et précisant les sociétés du groupe incluses dans le périmètre de demande de reconnaissance d’UES ;
- notre bulletin n°43 antérieur, largement consacré à l’UES ;
- notre article antérieur sur les mutations intragroupe en cours au sein du périmètre UES dont il est demandé la reconnaissance.