Crise sociale pour les salariés Manpower

Ce sont plusieurs dizaines de milliers de salariés Manpower qui ont payé un bien lourd tribu face à la crise sanitaire, par leur rémunération pour la plupart, par leur emploi pour beaucoup, et par leur vie pour certains avec quelques cas mortels avérés sur lieu de travail, même si le virus est bénin pour la plupart d’entre nous qui ne sommes pas personnes vulnérables.

Non paiement des indemnités d’arrêt de travail, remboursement confiscatoire de trop-perçu au delà de 10% du salaire, non mise en place de l’activité partielle, fins de contrats abusives, congés payés forcés, non paiement de rémunération...
Dans ce contexte, la CFTC-intérim Manpower a mis en ligne sur son site cftc-manpower.fr des publications spécialisées, des outils numériques de visio-conférence et des formulaires de réclamation dédiés, des accompagnements pour constituer des dossiers « Entraide » auprès du CSE pour des cas très difficiles, etc.

Pendant la crise sanitaire, en plus de l’activité habituelle : de très nombreuses sollicitations nous sont parvenues depuis toutes les régions de France.

Plusieurs dizaines de milliers de connexions par semaine sur cftc-manpower.fr pour accéder à nos contenus spécifiques à la crise sanitaire.

Plusieurs centaines d’interventions des militants CFTC-intérim ont eu lieu auprès des intérimaires CTT, CDII qui nous ont sollicités au travers de notre formulaire dédié aux problèmes liés à la crise sanitaire, en plus de vos très nombreux appels.

Par ailleurs, les militants CFTC-intérim souhaitent rendre hommage à l’ensemble des salariés intérimaires et permanents Manpower France qui ont été mis sur le carreau ou qui ont œuvré dans le sens du bien commun : intérimaires qui ont maintenu les fonctions économiques dans les entreprises utilisatrices, permanents qui ont permis de maintenir les rémunérations ou qui sont intervenus en faveur de leurs collègues intérimaires, soit par des alertes,soit en palliant à des décisions politiques pas toujours très dignes de la part de la direction de l’entreprise envers ses salariés.

Chapeau à tous ces collègues intérimaires et permanents Manpower sur qui chacun de nous avons pu compter.

Témoignages de salariés intérimaires Manpower sur l’action CFTC-intérim

Et sinon, voici quelques témoignages d’intérimaires et sur notre action CFTC-intérim.

Secteur Aquitaine
Radiation par une agence sur les dents, d’un intérimaire qui avait dû s’absenter d’une mission suite à un décès familial : après un mois d’intervention des représentants CFTC-intérim à différents niveaux dans l’entreprise, témoignage de l’intérimaire :
« J’ai été remis sur les listes, mon dossier a été ré ouvert. Et j’ai pu gagner en plus une prime de participation liée à l’année 2019, l’agence ne m’en avait pas parlé. Merci encore aux délégués CFTC, sans quoi sans eux, je n’aurais pas pu travailler avec Manpower et surtout repartir dans les entreprises dans lesquelles j’avais travaillé. Si vous avez des problèmes, des questions, vous pouvez compter sur eux. »

Secteur Provence-Alpes Côte d’Azur
Problèmes de chômage partiel et de documents CPAM, pour une salariée intérimaire en CDII, célibataire avec 2 enfants à charge, avec pour conséquence des problèmes de salaire entre mars et mai et à un moment pas de salaire du tout. Deux représentantes CFTC-intérim Manpower sont donc intervenues pour ui obtenir un déblocage d’acompte sous 24h et une régularisation CPAM sous 48h.

Secteur Midi-Pyrénées
Intérimaire en situation particulièrement précaire, intervention pour l’aider à constituer un dossier d’Entraide au CSE et ainsi, à obtenir des bons d’achats alimentaires. Témoignage de l’intérimaire (extrait sans la partie la plus émue de ses remerciements) :
« C’est très gentil et j’ai pas eu beaucoup de monde qui ont fait ça pour moi donc je vous remercie infiniment et faites attention à vous merci. »

Secteur Centre
Une dizaine d’intérimaires en contrat de professionnalisation jusqu’à fin août, se font brutalement notifier un arrêt de leurs contrats de travail à fin mars. Devant l’illégalité du procédé les représentants CFTC-intérim escaladent une réclamation, jusqu’à ce que l’agence annonce le rétablissement de tous les intérimaires dans leurs droits : rétablissement des contrats initiaux, rémunération et démarches de mise en activité partielle des intérimaires concernés. Témoignage d’une intérimaire :
« Suite à l’intervention de la CFTC, j’ai reçu un courrier de Manpower, qui m’expliquait qu’ils avaient « oubliés » mon contrat de professionnalisation. À ce jour, moi et mes 10 collègues avons été rémunérés de tout ce que Manpower nous devez. Sans l’aide de la CFTC, nous n’aurions jamais eux de rémunération. Merci beaucoup pour votre travail et votre investissement. »

Secteur Picardie
Une entreprise logistique ne destine pas à l’ensemble des intérimaires Manpower les masques de protection qu’elle attribue à ses salariés. Les représentants CFTC-intérim alertent alors l’agence pour une intervention de mise en protection immédiate des collègues, qui reçoivent dans la foulée également leur équipement personnel de protection. »


Voir aussi :
- notre article précédent, sur le dispositif d’aide spécifique pour l’aide au paiement du loyer ou du crédit immobilier pour les salariés en difficulté financière ;
- notre article précédent sur les aides sociales d’urgence si vous êtes intérimaire en grande difficulté financière pour vous et votre famille ;
- notre article précédent sur la 1re lettre ouverte au Président de Manpower France, dans le contexte de la crise épidémique ;
- notre article précédent, sur la protection par télétravail ou arrêt de travail des salariés vulnérables à risque ou en contact avec des personnes vulnérables à risque, ainsi que la prévention des infections au travail ;
- notre article précédent sur les 12 revendications spécifiques concernant les salariés intérimaires ;
- notre Lettre aux permanents suivante de mars 2020, sur les 12 revendications spécifiques concernant concernant les salariés permanents ;
- notre article précédent sur le chômage partiel pour les salariés Manpower ;
- notre article précédent sur les arrêts de travail, ainsi que vos droits sociaux dans la gestion du coronavirus au travail et dans votre famille et pour nous signaler un cas d’exposition au travail.