Une consultation collective des salariés encore incomplète, sur les aspects conditions de travail

A travers un livret diffusé aux salariés de l’entreprise et plusieurs échanges au sein des instances représentatives de l’entreprise (CE et CCE), le projet de refondation porté par notre Présidente à fait l’objet d’une large communication collective : celle des axes politiques et stratégiques.

Mais parallèlement à ce type de projet consensuel, d’autres actions présentent une autre face, tout à fait essentielle pour nous salariés, que sont les conditions de travail.
Concernant par exemple la refonte des marchés en cours dans le réseau, cette réalité commence à poindre au travers d’approches individuelles de responsables, et parfois pour annoncer des nouvelles pas tout à fait neutres, voire même particulièrement négatives.

Des salariés du réseau ont commencé par exemple à nous remonter des informations de plus en plus nombreuses et rapprochées de :
- suppressions/fusions/regroupements d’agences,
- de modifications régressives de contrats de travail,
- de perte de portefeuille clients etc.

La CFTC en première ligne pour mettre en place les obligations réglementaires en matière de consultation des salariés au travers de leurs élus

Ces prochains mois, la CFTC va donc veiller à mettre en place le cadre juridique du contrôle collectif des réorganisations en cours sur le réseau.

En particulier, elle est intervenue activement avec l’ensemble des élus, pour que le CCE fasse appliquer immédiatement par la direction la réglementation.
Celle-ci prévoit en effet que l’entreprise doit informer et consulter les différentes instances (CHSCT, CE et CCE), sur les réorganisations touchant les sites, les évolutions collectives des conditions de travail, et les calendriers prévus.

La CFTC sera plus que jamais pro-active en matière de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Afin que les moyens soient donnés à l’entreprise et aux salariés pour mener dans de bonnes conditions les changements annoncés, la CFTC a par ailleurs choisi d’être pro-active sur le dossier de la GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et compétences), et va rédiger sans attendre ses propres propositions.

Nous souhaitons mettre en place une méthodologie qui permette d’anticiper et de piloter efficacement la GPEC, pour le plus grand profit de l’entreprise et de ses salariés.

Ne subissez pas seuls les difficultés que vous seriez amené à rencontrer ces prochains mois, et n’hésitez pas à vous rapprocher de vos représentants CFTC. Ils sont à votre disposition.