Comme annuellement, l’assemblée des actionnaires du groupe Manpower Inc. va bientôt se réunir à Milwaukee, siège du groupe, le 28/04/2009. L’objet de cette assemblée sera notamment d’examiner l’exercice 2008, qui vient d’être clôturé. Le groupe, coté en bourse aux États-Unis, a donc publié certains éléments de gestion légaux, conformément aux exigences de la bourse américaine. C’est à nouveau l’occasion de revisiter la manière dont le groupe a intéressé ses dirigeants dans la marche générale du groupe, et notamment le Président de Manpower France.

Objectifs 2008 du Président de Manpower France

Les objectifs sur 2008 du Président de Manpower France, Mme Françoise G., étaient « de poursuivre certains objectifs de management en rapport avec les opérations en France, d’augmenter les profits en France et de poursuivre certains objectifs de développement ».

Son salaire 2008

Son salaire de base est à 400.000 € annuels, auxquels se sont ajoutés 208.172 € de gratifications diverses, soit un salaire annuel d’un peu plus de 608.000 € annuels


Commentaire du 12/04/2010 :
Le groupe a revu en 2010 à la hausse les montants de rémunération globale 2008 de la Présidence de Manpower France, qu’il avait publiés en 2009 auprès de la bourse américaine : près de 1.130.000 € (1.482.765 $) (http://manpower.com/investors/secfiling.cfm?filingID=1193125-10-42944) au lieu des 608.000 € initiaux (798.043 $) (http://www.manpower.com/investors/secfiling.cfm?filingid=1193125-09-48586).


Par comparaison, la rémunération du Président américain du groupe, M. Jeffrey JOERRES, est toujours environ 7 fois plus importante que celle de Mme Françoise G. pour 2008.

Comparé à l’année dernière, on peut donc constater une certaine modération salariale des dirigeants de l’entreprise, même si n’est toujours pas réglée la question de la légitimité sociale et économique de rémunérations personnelles à de tels niveaux, loin de toute proportionnalité humaine.


Source : publications légales du groupe Manpower Inc., à destination des investisseurs et des autorités financières américaines (http://www.manpower.com/investors/secfiling.cfm?filingid=1193125-09-48586).

Voir aussi :
- notre article antérieur sur la rémunération et les objectif du Président de Manpower France en 2007 ;
- notre article sur le nouvel échec de la négociation salariale Manpower 2009 ;
- notre article antérieur sur la saisie par la CFTC du Président de Manpower France sur le coût de la vie ;
- notre article antérieur sur le questionnaire relatif à leur rémunération, adressé aux salariés permanents Manpower ;
- notre article antérieur sur la très forte participation à la grève des salariés du réseau en 2008 ;
- notre article antérieur sur l’échec des négociations salariales 2008 et l’appel à la grève pour le 04/04/2008 ;
- notre article antérieur sur la politique de rémunération 2007 pour les salariés permanents Manpower ;
- notre article antérieur sur l’échec des négociations salariales 2008 et l’appel à la grève pour le 04/04/2008 ;
- notre article antérieur évoquant la rémunération de l’ancien Président de Manpower France.