L’assemblée des actionnaires du groupe Manpower Inc. va bientôt se réunir à Milwaukee, siège du groupe, le 29/04/2008. L’objet de cette assemblée sera notamment d’examiner l’exercice 2007, qui vient d’être clôturé. Le groupe, coté en bourse aux États-Unis, a donc publié certains éléments de gestion légaux, conformément aux exigences de la bourse américaine. C’est donc l’occasion de revisiter la manière dont le groupe a intéressé ses dirigeants dans la marche générale du groupe, et notamment le Président de Manpower France.

Objectifs 2007 du Président de Manpower France

Les objectifs sur 2007 du Président de Manpower France, Mme Françoise GRI, étaient « de poursuivre la mise en œuvre de certaines stratégies d’extension de l’activité vers de nouveaux marchés, et d’achever certains objectifs de management en rapport avec les opérations en France ».

Son salaire 2007

Son salaire de base au départ est de 400.000 € annuels. Sur 10 mois depuis son arrivée en mars, elle a touché 422.791 $ de salaire de base, et 1.225.185 $ tout compris (stock-options, bonus...). Par règle de trois sur 12 mois à partir de ses 10 mois de présence, l’équivalent annuel de son salaire réel est de près de 940.000 € annuels.
Par comparaison, le salaire fixe du nouveau président de Manpower France semble légèrement inférieur à celui du précédent Président licencié en juin 2006, mais son variable légèrement supérieur. Autre comparaison, la rémunération du Président américain du groupe, M. Jeffrey JOERRES, est 6 à 7 fois plus importante que celle de Mme Françoise GRI pour 2007, rectification faite du temps de présence.


Source : publications légales du groupe Manpower Inc., à destination des investisseurs et des autorités financières américaines http://www.manpower.com/investors/secfiling.cfm?filingid=1193125-08-49042.

Voir aussi :
- notre article postérieur sur la saisie par la CFTC du Président de Manpower France sur le coût de la vie ;
- notre article postérieur sur le questionnaire relatif à leur rémunération, adressé aux salariés permanents Manpower ;
- notre article postérieur sur la très forte participation à la grève des salariés du réseau ;
- notre article postérieur sur l’échec des négociations salariales 2008 et l’appel à la grève pour le 04/04/2008 ;
- notre article postérieur sur la politique de rémunération 2007 pour les salariés permanents Manpower ;
- notre article postérieur sur l’échec des négociations salariales 2008 et l’appel à la grève pour le 04/04/2008 ;
- nos articles précédents évoquant la rémunération de l’ancien Président de Manpower France.