La nuit du 10/01/2006, les organisations syndicales et la direction ont négocié jusqu’à 3h du matin. L’accord a été largement amélioré tout au long de la nuit, et certaines des principales demandes de la CFTC ont été satisfaites :

- amélioration des montants d’indemnité ;
- création d’une commission chargée d’étudier le bienfondé des externalisations et leur alternative possible ;
- ouverture du volontariat à tout le personnel du siège ;
- après avis de la commission de suivi, réintégration chez Manpower des personnes rencontrant des difficultés graves de réemploi malgré leur recherche active ou ayant subi un échec dans un nouveau poste, ce qui correspond à notre demande d’éviter les licenciements secs.

3 syndicats ont déjà donné un avis positif, 1 autre a annoncé qu’il ne signerai pas d’accord, la CFTC quant à elle pense que cet accord doit encore être amélioré lors de la dernière réunion livre III du CCE qui se tient ce jour :

- les salariés en échec de reclassement doivent pouvoir être réintégrés sans quota ;
- les salariés qui refusent l’externalisation doivent pouvoir être réintégrés dans le processus de reclassement interne (actuellement ils ne le sont qu’en externe) ;
- la prévoyance des salariés en congé de reclassement doit pouvoir être maintenue ;
- l’indemnité pour les salariés agés de 57 ans et plus doit pouvoir être augmentée.

La réponse positive de la CFTC à l’accord, est conditionnée à l’obtention de ces améliorations.