Lors de la réunion de CE du 29/09/2008, ont notamment été traitées les questions suivantes :

Note : Nous n’avons pas reproduit ici l’intégralité des informations traitées pour des raisons de confidentialité ; merci de vous reporter aux comptes-rendus du CE Siège et du CCE diffusés en interne, pour une information plus complète.

- Information consultation du CE sur :

  • le projet d’additif du plan de formation professionnelle continue 2008 du personnel permanent,
  • l’exécution du plan de formation professionnelle continue du personnel permanent pour l’année 2007 et jusqu’au 30/06/2008,
  • les conditions de mise en oeuvre des contrats de professionnalisation ainsi que la mise en oeuvre du droit individuel à la formation (DIF) pour l’année 2007 et jusqu’au 30/06/2008
  • le projet des orientations de la formation professionnelle continue du personnel permanent pour les années 2009 et 2010

Les élus ont notamment à nouveau constaté et dénoncé des problèmes récurrents :

  • le sous dimensionnement de l’effort formation envers les employés comparé aux cadres, à effectif égal ;
  • les difficultés de gestion et de retour vers le salarié des demandes de formation (les nouveaux outils à venir apporteront-ils une réponse ?) ;
  • la faiblesse de l’évaluation du bilan en regard du plan élaboré l’année précédente.
    Ils ont également dénoncé :
  • l’absence de l’additif prévu pour le fonctionnels ;
  • le caractère superficiel et parfois mystique de certains programmes de la refondation ;
  • les quelques abus consistants à forcer les salariés à imputer des formations sur leur DIF alors qu’elles relèvent du maintient dans l’emploi ou de l’adaptation au poste de travail.
    Enfin, ils ont demandé :
  • que la direction concerte son projet de Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC) avec les représentants du personnel ;
  • que la direction concerte la mise en place des nouveaux outils RH qui concernent notamment la formation, avec les représentants du personnel.

L’ensemble des avis rendus ont été défavorables.

- Informations économiques trimestrielles et situation de l’emploi pour le 2e trimestre 2008

Ont été évoqués les résultats économiques, les problématiques liées au recrutement et au processus de refondation.

- Compte-rendu aux membres du CE de leurs représentants auprès du CCE

Lors du CCE des 28, 29 et 30/05/2008, des 18 et 19/06/2008 et le 04/09/2008, ont notamment été abordés les points suivants :

  • Point d’étape sur la refondation :

La direction refusant une consultation sur la restructuration accompagnant la refondation, le CCE à décidé d’ouvrir une procédure judiciaire pour entrave à l’encontre de la direction. Voir notre article à ce sujet.

  • Information et consultation sur le projet de contrat de licence relatif à la plate-forme de gestion dématérialisée conclu entre la société Manpower et la société Alisia :

Les élus ont porté un avis favorable sur une opération jugée favorable pour l’activité commerciale avec les grands comptes.

  • Information relative au calendrier de mise en oeuvre de la nouvelle paie intérimaire (NPI)
  • Information et consultation sur le projet de cursus du responsable d’agence, de la création du responsable emploi
  • Information relative au déroulement des entretiens annuels des collaborateurs permanents en 2008 :

L’évocation du point a permis aux élus de souligner les limites de devoir fixer des objectifs annuels cohérents et durables, de devoir multiplier les entretiens, et que la soit disant reconnaissance de la performance se transformait très souvent en une porte ouverte à l’arbitraire et au copinage.

  • Communication au Secrétaire auprès des membres du CCE relative au rendez-vous avec Mme le Président de Manpower France
  • Présentation des perspectives économiques de l’entreprise et des résultats financiers de l’exercice 2007, remise des documents destinés à l’assemblée générale des actionnaires ; communication au CCE des documents comptables prévisionnels (loi du 1er mars 1984), rapport de la commission économique :

le CCE a soumis à l’assemblée générale des actionnaires deux projets de résolution, tous deux rejetés par l’associé unique Manpower France Holding :

    • le premier visait à réformer la prise en compte de la redevance de marque pour le calcul de participation, qu’elle grève depuis sa mise en place ;
    • le second demandait la clarification des relations financières entre Manpower France et le reste du groupe Manpower.
  • Présentation du rapport annuel de participation
  • Information et consultation relative au bilan social d’entreprise :

L’avis était défavorable.

  • Information et consultation relative au projet d’évolution de système d’information « Ressource Humaines » :

Les élus ont porté un avis favorable, sous réserve de garantir l’emploi et les conditions de travail dans le services RH concernés, la sécurité et la confidentialité des données, et qu’un accompagnement adapté de l’utilisation de l’outil pour tous les salariés soit mis en place.

  • Information relative à la généralisation de la hot-line de 1er niveau en CTA : calendrier de mise en œuvre
  • Information relative à la dénonciation par la banque postale du contrat permettant l’utilisation des chèques Sévigné
  • Information et consultation relative au rapport annuel 2007 sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes

L’avis était défavorable.

  • Information relative au lancement de Manpower Professionnal en France :

Les élus du CCE ont dénoncé l’utilisation des moyens de Manpower France pour développer cette nouvelle filiale, en concurrence avec ses propres agences cadres.

- Demande d’information sur la gestion des CDD

Cette demande des élus CFTC visait un dénoncer des faits insupportables à l’encontre d’un CDD, dont le manager ne l’avait pas informé de la fin connue de son CDD, lui avait fait miroiter une suite, et n’avait même pas permis que lui soit transmise une autre offre de contrat qui lui était pourtant destinée.

- Demande d’information sur les dysfonctionnement messagerie (non réception des messages)

- Demande d’information sur le dernier calcul de la participation

Ce point visait à traiter une erreur de non versement de la participation aux salariés absents en fin d’année 2007


- Mandatement du CHSCT pour renouveler l’enquête sociale réalisée en 2006

Les élus ont demandé à l’unanimité au CHSCT qu’il réitère l’enquête sociale réalisée en 2006, avec un volet spécifique au déménagement.