1. Les délégués CFTC avaient relancé oralement la direction avant l’été, concernant l’absence de réponse aux recours formulés par les salariés n’ayant pas été augmentés depuis plusieurs années (voir sur Léo le document sur la négociation annuelle des salaires).
Ces recours sont pour le moment laissés lettre morte :
- Cela constitue-t-il une forme de témoignage de la considération que porte la DRH aux salariés de l’entreprise ?
- Quand Madame le Directeur des Ressources humaines daignera-t-elle tenir ses engagements et s’adresser aux salariés concernés ?

Réponse de la direction : Concernant leurs rémunérations, 5 salariés se sont manifestés auprès de la RRH. 4 ont été reçus par la RRH et une réponse est en cours pour la cinquième.


2. Un collaborateur qui était en contrat de qualification, et qui avait obtenu les accords hiérarchiques nécessaires pour le prolonger d’une année supplémentaire, est toujours dans l’attente de la signature de son contrat.
Il a donc été prié de ne plus venir chez Manpower, alors que son année scolaire est commencée, et qu’il a déjà effectué une période de travail dans l’entreprise !
Son absence se cumulant avec le non renouvellement du contrat d’un prestataire qui travaillait dans le même service, les effectifs pour le domaine d’intervention concerné se retrouvent réduits des deux tiers !
- Au delà de l’impossibilité de continuer à fournir le service attendu, pourquoi la DRH de Manpower renie t-elle ses engagements et n’hésite pas à mettre à mal la scolarité d’un jeune étudiant ?
- Pourquoi ce contrat est il toujours en attente de signature ?

Réponse de la direction : La DRH n’avait pas pris d’engagement auprès cet étudiant, en effet, il avait été clairement signifié qu’il n’y avait pas d’autorisation pour établir le nouveau contrat de ce collaborateur.
Cependant, à titre tout à fait exceptionnel et pour prendre en considération la problématique de ce jeune, il a été convenu d’établir le contrat de professionnalisation.


3. Nous recevons de nombreux courriers de Jeff Joerres, mais ne recevons pas systématiquement la traduction de l’ensemble d’entre eux.
- Y a t-il une sélection dans ce qui peut être traduit à l’ensemble des collaborateurs ?
- Si oui, pourquoi ?
- Si non, pouvez vous remédier à ces oublis, et nous faire parvenir les traductions des courriers du 19 juillet ( Second quarter results ) et du 1er septembre ( Hurricane Katrina ) ?

Réponse de la direction : Il n’y a pas de sélection dans les messages envoyés, puisque l’ensemble des collaborateurs reçoivent les messages de Jeff Joerres.
Des contraintes de disponibilités ont décalé l’envoi des traductions.


4. Suite à la réponse de la Direction à notre question n°3 de la réunion des délégués du Personnel du 29/08/2005, nous constatons que la suspension du chapitre « Devoir d’alerte et gestion du code d’éthique et déontologie » n’est toujours pas effective.
- quand cette suspension prendra t-elle effet ?

Réponse de la direction : Une modification du chapitre Devoir d’alerte et gestion du code d’éthique et déontologie a été faite sur Léo. La modification sur la version papier a également été effectuée et est en cours de diffusion auprès des RRH.