1. Au 7 mai 2007, certains collaborateurs n’avaient toujours pas passé leur entretien annuel d’évaluation :
- Sur quelles bases les décisions relatives à leur augmentation auront-elles pu être prises ?

Réponse de la Direction : La grande majorité des entretiens annuels a été effectuée. Les décisions d’augmentations sont en lien direct avec la politique salariale diffusée dans LEO. Celle-ci prévoit de prendre en compte le niveau de salaire du collaborateur comparativement à l’interne et à l’externe, ainsi que le niveau de performance. Le niveau est validé par la hiérarchie même si l’entretien annuel n’est pas finalisé.


2. Les salariés ont constaté que depuis quelques mois, leurs bulletins de paie et leurs tickets restaurant ne leur sont plus remis en fin de mois mais avec un décalage d’une semaine, ce qui leur occasionne parfois des difficultés en matière de paiement de leurs repas :
- Pourquoi la remise des bulletins et des tickets restaurants a-t-elle été décalée d’une semaine ?
- A quelle échéance la date de remise pourra-t-elle revenir en fin de mois ?

Réponse de la Direction : Il peut avoir un décalage mais il n’est que de deux jours (il a été plus important pour la livraison d’avril début mai compte tenu du pont du 1er mai). Ceci est dû à l’automatisation du processus de livraison avec notre partenaire (édition d’une bande avec les ayants droit exhaustifs envoyée au prestataire pour traitement en une fois).


3. Depuis plusieurs mois, les élus CFTC alertent la direction sur la dégradation de l’organisation et des conditions de travail à la DIT, sur fond de suppressions de postes et de sous effectifs récurrents. Nous avons donc été surpris d’apprendre l’arrivée de deux prestataires devant assurer une permanence VIP (Very Important Persons) de 7h à 23h, exclusivement affectés à la maintenance des ordinateurs portables des 12 membres du comité exécutif :
- Pourquoi des renforts en personnel ont-ils été jusqu’à présent refusé sous une justification économique, alors que des besoins importants avaient été identifié sur certains projets ?
- Par ce type de service VIP, la direction pense t-elle répondre efficacement aux enjeux informatiques de l’entreprise ?
- Cette mesure est-elle en cohérence avec les mesures économiques annoncées lors du PSE ?

Réponse de la Direction : Cette question ne relève pas de la compétence des DP.