1.
- Qui sont les représentants des actionnaires aux assemblées générales des actionnaires ?

Réponse de la direction : Manpower France a un seul actionnaire qui est Manpower France Holding dont le président est Jean-François F. Pour rappel, Manpower France est une SAS, les modalités de consultation des actionnaires sont souples.


2. Lors du départ d’un salarié disposant d’un compte épargne temps (CET), pour le calcul de son solde de tout compte :
- Selon quelle règle le montant d’un jour de CET est-il évalué ?
- Comment le paiement du solde du CET tient-il compte de la RTT ?
- Existe-t-il des différences selon le type de contrat du salarié ?

En particulier, il est à noter que si le salarié est au forfait jour, le montant annuel de son salaire est versé sur la base de ce forfait.

Réponse de la direction : L’indemnisation des jours épargnés dans le CET est calculée sur la base du salaire perçu au moment de son départ de l’entreprise, dans la limite du nombre de jours capitalisés. Chaque jours épargné est valorisé de la façon suivante : le salaire brut mensuel du salarié est divisé par le nombre de jours moyen travaillé dans un mois (21,67).
Aucune différence dans le calcul de ce paiement n’est effectuée entre les salariés soumis à un décompte horaire et les salariés au forfait jours. En effet, la référence reste le salaire brut mensuel.

Commentaire de vos délégués : Avec la règle actuelle, le salarié qui avant de partir se fait rémunérer son compte-épargne temps, touche en fait 40% de moins que celui qui pose ses jours ! La différence provient de ce qu’un salarié travaille 203 jours par an chez Manpower (5 semaines de congés payés et 5 semaines de RTT, soit 16,92 jours par mois. L’entreprise, elle, fait le calcul du solde de CET avec une base de 21,67 jours, ce qui est donc particulièrement défavorable au salarié. Alors si vous souhaitez poser vos jours épargné en CET avant que d’être obligé de vous les faire payer dans un solde de tout compte, n’hésitez pas à vous faire plaisir...


3. Nous remercions par avance la Direction de bien vouloir autoriser les parents d’enfants en bas âge d’arriver en retard à leur poste de travail le jour de la rentrée des classes et prévoir d’en informer les hiérarchies concernées.

Réponse de la direction : Chaque année la Direction permet aux collaborateurs le souhaitant, d’accompagner leurs enfants le jour de la rentrée scolaire. Les collaborateurs en informeront au préalable leurs managers respectifs du retard occasionné.