1.
- Quand Manpower envisage-t-il de payer les heures supplémentaires de son personnel permanent et respecter le slogan de notre gouvernement « Travaillez plus, gagnez plus » ?

Réponse de la direction : En la matière, Manpower s’attache à appliquer la législation en vigueur ainsi que l’accord RTT (récupération), et précise que ne sont qualifiées d’heures supplémentaires que les seules heures effectuées à la demande de l’employeur.


2. la loi Borloo du 18 janvier 2005 a instauré la négociation sur la Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC) qui doit porter sur les modalités d’information et de consultation des représentants du personnel, la stratégie de l’entreprise et ses effets prévisibles sur l’emploi et sur les salaires ainsi que les mesures d’accompagnement (formation, validation des acquis de l’expérience, BC, …).
- Où en est la DO Ouest - Manpower à ce sujet ?

Réponse de la direction : Cette question ne relève pas de la compétence des DP.


3. Les salariés sont inquiets et souhaiteraient savoir de quelles manières va se répercuter les 400 millions de dollars pour le rachat des actions suite à la crise financière.
- Doivent-ils envisager des restrictions en agences ?

Réponse de la direction : Cette question n’est pas une réclamation au sens de l’article L 422-1 du Code du Travail.


4. M …… a parrainé un collègue pour qu’il intègre l’entreprise utilisatrice où il travaille depuis 2 ans, hors à ce jour il n’a toujours pas reçu le chèque cadeau auquel il pouvait prétendre.
- Pouvez-vous faire le nécessaire afin que le dossier soit réglé pour la prochaine réunion DP ?

Réponse de la direction : Nous avons contacté l’agence de rattachement de M ….., celui-ci devrait recevoir très prochainement son bon cadeau.


5.
- Quelle est la démarche à effectuer lorsqu’un intérimaire demande depuis son inscription a être réglé par virement plutôt qu’en chèque et qu’à ce jour il n’y a toujours rien de fait ?
- Pensez-vous retenir et fidéliser les intérimaires si l’on reste sourd à leur demande légitime ?

Réponse de la direction : Nous vous remercions de nous communiquer le nom du collaborateur intérimaire concerné, de manière à mettre en œuvre au plus vite les actions correctives qui s’imposent.


6. Travaillant depuis 2 ans, M …… fait une demande en juillet pour prendre ses congés payés (3 semaines) durant le mois d’août. A son retour de vacances, il constate que son salaire d’août ne comporte qu’une semaine et demi d’activité et qu’il va devoir attendre sa prochaine paie (si tout va bien !) pour la régularisation de ses congés payés. Pensez-vous que ce genre de réponse soit satisfaisante : « la demande consistant à demander un acompte sur congés payés n’est pas passée en raison de la NPI mise en place ce mois ci pour les cadres (entre autre) et qu’il n’est pas le seul à avoir des problèmes concernant les congés payés ».
- Trouvez-vous normal que les salariés intérimaires passent leur temps à vérifier leur fiche de paie et cela tous les mois ?

Manpower devrait prendre conscience que la majorité des intérimaires subissent déjà la précarité et les bas salaires et que des erreurs répétitives peuvent avoir des incidences graves sur la gestion de leur quotidien.
Nous constatons qu’aucun outil n’est disponible pour permettre de connaître précisément ce que représentent les congés acquis.
- Le mode de calcul n’étant pas évident, ne serait-il pas judicieux que
MANPOWER se dote d’un outil accessible aux agences et aux intérimaires ?

Réponse de la direction : Nous déplorons le dysfonctionnement intervenu au mois d’août et son incidence sur la paie de Monsieur ……...
S’agissant de la dernière partie de la question, nous vous rappelons que le Code du Travail prévoit expressément un régime dérogatoire au régime de droit commun pour les intérimaires. A savoir, il doit être versé à chaque intérimaire, lors de la fin de son contrat, une indemnité compensatrice de congés payés égale à lO% des salaires bruts perçus durant l’exécution du contrat.


7.
- Trouvez-vous normal qu’un intérimaire embauché depuis 3 mois chez Manpower n’ait toujours pas eu sa visite médicale d’embauche ?

Réponse de la direction : Merci de nous préciser l’identité de la personne concernée, de manière à mettre en œuvre les actions correctives nécessaires.


8. La NPI se voit fixer la date du 12 pour le paiement du salaire.
- A quel moment cela a t-il été défini et/ou validé ?

Avant la NPI, le salaire était traité entre le 8 et le 10 du mois suivant, ce qui était déjà tard.
- Pourquoi ne pas traiter le salaire à la fin du mois, comme cela se passe dans beaucoup d’entreprises ?

Réponse de la direction : La mise en place de la NPI a fait l’objet des informations et consultations prévues par les textes.
Les modalités de fonctionnement de la NPI ont alors été clairement exposées.