1. Nous souhaiterions avoir un état pour la DO Ouest des entrées / sorties du personnel par secteur pour la période de 12 mois glissants 2007 ainsi que pour les 4 premiers mois de l’année 2007.

Réponse de la Direction : Cette question ne constitue pas une réclamation DP.


2. En 2007, le niveau maximal de la part patronale exonérée dans le cadre des titres-restaurants est passé à 4.98 euros.
- Que compte faire l’entreprise ?

Réponse de la Direction : Cette question ne constitue pas une réclamation DP.


3.
- Pouvez-vous nous confirmer qu’aucun intérimaire n’a été facturé de 2,60 euros pour une demande d’acompte faite suite aux erreurs et anomalies de la NPI ?

Réponse de la Direction : Il est impossible de porter une telle affirmation. Nous vous remercions toutefois de nous remonter les situations précises dont vous auriez connaissance d’intérimaires ayant subi financièrement des conséquences suite au récent dysfonctionnement de paie, pour éventuelle action corrective.


4. Le ministre des finances a exigé que les banques proposent des améliorations quant aux frais engendrés par des incidents de paiement.
- Devant les problématiques générées par la nouvelle paie intérimaire envisagez-vous d’avertir les intérimaires sur le dispositif mis en place par le gouvernement et leur possibilité de recours sur les frais engendrés auprès d’un médiateur de la banque (voir liste sur www.fbf.fr ) ?

Réponse de la Direction : Ce point sera remonté au niveau de l’entreprise, qui pourra l’aborder avec la commission nouvelle paie intérimaire.


5. Début mai, certains collaborateurs permanents n’avaient toujours pas passé leur entretien annuel d’évaluation.
- Sur quelles bases les décisions relatives à leur augmentation auront-elles pu être prises ?

Réponse de la Direction : L’entretien annuel constitue la synthèse et la formalisation des divers entretiens que le collaborateur aura eus toute l’année avec sa hiérarchie. L’appréciation de la performance et de la tenue de son poste par le salarié est donc réalisée tout au long de l’année.


6. Le groupe Vedior France s’implante sur l’environnement virtuel en ligne Second life avec sa filiale Expectra, spécialisée dans le recrutement des « cadres et hautes compétences ».
- La société Manpower s’est-elle orientée vers le même site ?

Réponse de la Direction : Cette question n’est pas de la compétence des délégués du personnel.


7. Question d’un intérimaire : « Une entreprise utilisatrice travaille avec Manpower pour l’emploi de conducteurs routiers. Visiblement, la paie semble être un problème propre à Manpower. L’entreprise me signale notamment les erreurs de facturation des heures supplémentaires et autres primes. En ce qui me concerne je n’ai pas eu trop de problème. Je ne souffre que des retards de virement ».
- « Ne serait-il pas envisageable d’effectuer le virement automatique d’un acompte pour les intérimaires ayant des contrats longues durées ?

Mon responsable m’avait parlé d’un accès permettant d’accéder à ces acomptes et de les déclencher via un accès privilégié.
- Qu’en est-il ? »

Des outils sont mis à notre disposition pour envoyer les relevés d’heures chaque semaine. Mais le fax sur lequel nous adressons ces relevés semble avoir des problèmes depuis quelques mois (VAIGES).
- Ne serait-il pas possible d’assurer correctement le suivi de ce matériel pour ne pas faire perdre du temps aux intérimaires ?
- Pensez-vous qu’un envoi par mail des relevés soit envisageable ?

Réponse de la Direction : Le versement des acomptes par virement est prévu dans le cadre de la nouvelle paie intérimaire.
Concernant la transmission des relevés d’activité, il appartient à la structure concernée de faire assurer l’entretien de son matériel, voire de le changer s’il s’avère déficient. Certaines agences scannent ces documents et les adressent déjà par mail. Il est à noter toutefois que cette méthode ne permet pas nécessairement un gain de temps significatif.


8. Question d’un permanent : « J’ai travaillé chez Manpower et ai perçu la prime à fin février et pour celle de fin mai on me dit que je n’y ai pas droit puisque je n’ai pas travaillé en mai, je ne comprends pas car la prime concerne les mois de janvier - février et mars 2007 où là j’ai travaillé !
- Alors puisse-je réclamer cette prime ou pas ? »

Réponse de la Direction : Les règles relatives au versement des primes sont précisées dans les mémos primes" communiqués à tous les salariés en début d’exercice social et accessibles sous Léo. Il y est explicitement posé comme condition de paiement d’être présent dans l’entreprise au moment du versement.


9. Question d’un intérimaire :
- « Suite à cet accident lors de mon travail, les verres de ma paire de lunettes ont été endommagés, qui remboursera mes verres abîmés ?
- Manpower où l’entreprise utilisatrice ? (coût des verres environ 235€ pièces)
- Que se passe-t-il lorsque ce genre d’incident arrive à un permanent ?
- Qui paie ?

Réponse de la Direction : Le salarié qui subit un dégât matériel dans le cadre d’un accident du travail n’est pas indemnisé pour cet aspect, sauf assurance souscrite par l’entreprise prévoyant cette indemnisation. Manpower ne dispose pas d’un dispositif de ce type pour ses permanents.


10.
- Qui doit fournir la carte électronique de chronotachygraphique pour les chauffeurs poids lourds ?
- Qui doit la prendre en charge le salarié : l’employeur ou l’entreprise utilisatrice ?

Le décret 2006-303 du 10 Mars 2006 énonce que la redevance d’usage de la carte établie au nom du conducteur est dans tous les cas à la charge de l’employeur qui l’acquitte directement ou la rembourse au salarié sur justificatif de paiement.

Réponse de la Direction : Cet élément étant propre au véhicule conduit dans le cadre de la mission, il appartient à l’utilisateur d’en assurer la fourniture.


11.
- Devant la responsabilité engagée du personnel d’agence lors du recrutement de personnel étranger, pouvez-vous nous donner les documents impératifs ?

Réponse de la Direction : L’ensemble des éléments relatifs au détachement de travailleur étrangers est disponible sous Léo. Une communication a été faite sur ce point à l’ensemble des entités par mail du 25 juin 2007.


12. Depuis que le système informatique pour la nouvelle paie intérimaire a été passé en mensuel, les CTA et agences constatent qu’une modification sur la facturation d’un client engendre automatiquement un double envoi de la paie intérimaire occasionnant : un surcoût (papier et timbrage), une augmentation du travail du personnel permanent, une augmentation des appels intérimaires et de leur mécontentement.
- Que compte faire la Direction ?

Réponse de la Direction : La nouvelle paie intérimaire n’est pas encore effective à ce jour. Les dysfonctionnements que vous décrivez ont été générés par la mise en service de la conversation Missions activités et semblent à présent résolus.


13.
- Comment Manpower compte-t-elle gérer la carrière de ses salariés qui ont plus de 6 ans de présence dans la société et qui n’arrivent pas à évoluer au sein de la société ?

Nous avons le cas dans une DO, la société aurait perdu la fiche de la trajectoire vers le poste de CA qui avait été validé par le RA qui a démissionné (c’est la réponse donnée par le nouveau RA durant l’entretien annuel...).

Réponse de la Direction : Le processus RH de l’entreprise permet de suivre et d’accompagner l’évolution de carrière des collaborateurs, au moyen notamment des entretiens annuels et commissions perspectives. Un exemplaire de ces documents d’entreprise est systématiquement remis au salarié ainsi qu’au service RH de la DO, de façon à se prémunir de toute perte éventuelle.


14.
- Est-il normal d’embaucher des commerciaux sans expérience commerciale avec un salaire plus élevé que les anciens permanents dont l’augmentation est d’à peine 1,8% (voir pas du tout), sur un salaire qui n’a pas bougé depuis longtemps ?

Réponse de la Direction : Toute embauche ou promotion ne peut se faire à un niveau inférieur aux seuils minimum applicables dans l’entreprise et réévalués de façon régulière en fonction des évolution du SMMC.


15. Question d’un permanent : « Je suis actuellement une formation qui est financée par un DIF (Droit Individuel à la Formation). Cela répond à un besoin de l’entreprise utilisatrice. J’ai accumulé suffisamment d’heures pour pouvoir bénéficier de cette possibilité, ce qui est vraiment très intéressant. J’avais le droit à 40 heures de formation. La formation que je suis dure 4 jours, soit 28 heures. Par conséquent, il me restait plus d’une journée, en plus (12 heures). Cependant, mon responsable m’a dit que je devais planifier la totalité de mes formations lors de l’utilisation du DIF. Si je ne trouvais pas d’autre formation, les heures restantes seraient perdues. Je crains de ne pas avoir bien saisi les subtilités de la partie administrative.
- Manpower peut-il me dire si ces heures sont perdues ? »

Réponse de la Direction : Les droits acquis au titre du DIF par les intérimaires se débloquent en une seule fois et soldent le compteur. D’où l’utilité de planifier une formation couvrant l’ensemble du droit acquis.


16.
- Une étudiante qui effectue son BTS en alternance sur 2 ans dans une agence a–t-elle les mêmes avantages qu’une employée permanente en CDI (primes, CE, CCE...) ?

Réponse de la Direction : Les règles relatives au CE et CCE sont précisées par ces instances elles-mêmes.


17.
- Une assistante qui a une ancienneté chez MANPOWER de 20 mois dans plusieurs agences avec une interruption depuis 08/06 a t-elle droit aux avantages (CE, CCE, PRIME) sachant qu’elle travaille à nouveau chez MANPOWER depuis avril 2007 jusqu’en septembre 2007 ?

Réponse de la Direction : Les règles relatives au CE et CCE sont précisées par ces instances elles-mêmes. Manpower quant à lui reconstitue l’ancienneté du collaborateur au prorata temporis depuis sa première embauche.


18. Nous avons été informé que la mise en place de la nouvelle paie intérimaire a été repoussée en 2008.
- Y a-t-il eu des anomalies sur la paie de juin ?
- Les problèmes des paies de mars, avril, mai ont-ils été réglés : paie partiellement payée, les contrats fin de mission, les payes perdues dans le système, la difficulté à saisir certaines payes, le solde des RTT, etc ... ?

Réponse de la Direction : Les dysfonctionnements relatifs à Mission activités sont résolus. La commission nouvelle paie intérimaire sera informée de la date de mise en œuvre effective sur les pilotes.


19.
- Qu’avez-vous envisagé pour le personnel du CTA de TOURS qui en tant que pilote « essuie » les conséquences des difficultés de la mise en place de la nouvelle paie intérimaire ?
- Renfort de personnel ?
- Primes exceptionnelles ?
- Récupération de leurs heures supplémentaires avec bonification ?

Réponse de la Direction : Un point précis sera réalisé sur chaque CTA impacté.


20. Nous comprenons très bien que les agences ne veulent pas être impactées sur leur compte pour la facturation des acomptes liés à un problème de mise en place de la nouvelle paie intérimaire. Certaines facturent volontairement ou involontairement des acomptes et si l’intérimaire ne remarque rien « c’est toujours cela de gagné ». - Trouvez-vous normal que les agences ou les intérimaires en fassent les frais ?

Réponse de la Direction : Le responsable de l’agence est responsable du développement de son activité, grâce aux moyens qui lui sont confiés par l’entreprise. A ce titre, il n’est pas anormal que l’agence puisse être impactée par les aléas de l’entreprise.


21.
- Existe t-il toujours le livret « la vie chez MANPOWER » pour les nouveaux embauchés permanents ?
- Serait-il possible d’avoir un exemplaire de la nouvelle version ?

Réponse de la Direction : Le support papier du Livret d’accueil n’existe plus au profit de la version disponible sous Léo.