1. Est-il possible pour les collaborateurs permanents de reporter les 2 JRTT de février 2004 sur le mois suivant ?

Réponse de la direction : Notre accord sur la réduction du temps de travail prévoit qu’à titre exceptionnel : Un collaborateur qui se trouverait, au terme d’une année civile, dans l’impossibilité de prendre les JRTT acquis au titre de la période écoulée, du fait d’une impossibilité physique (absence), pourrait récupérer ces JRTT, respectivement par report exceptionnel ou dépôt volontaire sur un CET.
Depuis l’accord d’entreprise du 17 décembre 2001, la période d’acquisition et de prise est fixée du 1er mars au 28 février. La question d’un éventuel report est une question qui vise à modifier les termes de cet accord d’entreprise et ne relève donc pas du seul ressort de la DO Centre Ouest.


2. Est-ce que le télétravail peut-être envisageable à l’avenir dans la société par exemple pour certains collaborateurs travaillant en C.T.A. ?

Réponse de la direction : Le D.O. répond que bien que cette question ne relève pas de la compétence des DP, aucun projet de ce type n’est à l’étude.


3. Rémunération/augmentation individuelle :
- Pour l’année 2004, de quelle manière est déterminé le montant de l’augmentation Individuelle ?
- Existe t-il un barème ou un mode de répartition en fonction des notations portées sur le document « Entretien Annuel 2004 » ?
- Les « Commissions Perspectives » jouent-elles un rôle dans l’attribution d’une augmentation individuelle ?
- Pour un collaborateur insatisfait, où la question de la rémunération individuelle peut-elle être abordée et débattue sereinement ?
- Quels sont les moments privilégiés pour le faire ?
- Qui prend la décision d’attribuer une augmentation individuelle ?
- A quelle période l’augmentation individuelle devient-elle effective ?

Réponse de la direction : Bien que ce point ne relève pas directement des DP, le D.O. indique le montant de l’augmentation individuelle dépend de la compétence et de la contribution de chacun aux missions confiées. La proposition d’augmenter individuellement un collaborateur repose dur l’analyse de quatre critères cumulatifs :

  • le niveau de maîtrise du poste,
  • la contribution du collaborateur sur son poste,
  • le positionnement salarial du collaborateur,
  • et, le potentiel et les possibilités d’évolution du collaborateur.

Le sujet de la rémunération peut être abordé lors de l’entretien annuel. La proposition du n+1 est par la suite validée par le n+2 en concertation avec le RRH. Il est possible pour le collaborateur d’en parler avec le N+2 ou le RRH.
En principe, l’augmentation individuelle est effective à compter du 1er avril voire 1er mai.


4. Un collaborateur qui quitte la société peut-il conserver la mutuelle ? Si oui, pendant combien de temps garde-t-il les avantages ? Si non, peut-il souscrire la mutuelle à titre privé ?

Réponse de la direction : Le RRH répond que lors de l’envoi du solde de tout compte, le collaborateur licencié a la possibilité dans un délai de 6 mois de s’affilier à l’une des deux mutuelles proposées. Tout collaborateur n’ayant plus de lien contractuel avec Manpower peut adhérer de façon indépendante à tout organisme de son choix.


5. Lorsqu’un intérimaire pose des heures de délégation le lendemain d’un jour férié, est-ce que ce dernier lui est payé sachant qu’il a travaillé la veille du jour férié dans l’entreprise utilisatrice ?

Réponse de la direction : Le D.O. répond que le jour férié ne peut être rémunéré que s’il se situe à l’intérieur d’une mission. En dehors de tout lien contractuel, comme par exemple la prise d’heures de délégation en dehors d’une mission, le jour férié ne peut donner lieu à indemnisation.


6. Le compte-rendu de réunion du CHSCT est-il diffusé dans toutes les agences de la DO ?

Réponse de la direction : Le D.O. répond que conformément à l’article R. 236-11 du Code du Travail, les procès-verbaux des réunions sont conservés dans l’établissement et tenus à la disposition de l’Inspecteur du Travail, du Médecin-Inspecteur du Travail et des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale.
Aucun texte ne prévoit l’affichage des PV des réunions du C.H.S.C.T. Toutefois dans un souci d’information auprès des collaborateurs Manpower (permanents et intérimaires) la pratique au sein de la Direction des Opérations est de diffuser le compte-rendu, une fois approuvé, en agence.