1. Dans le cadre de la conduite des poids-lourds, nous sommes soumis à une visite médicale d’aptitude tous les cinq ans. Le coût de ce renouvèlement est le suivant :

  • 24,40 € pour le médecin ;
  • 4,40 € de timbres postaux correspondant au recommandé du permis ;
  • 5 € de photographies.
    Tous ces coûts sont supportés par l’intérimaire. Les salariés de droit commun ne se voient pas imputer le coût de cette visite.

- La Direction met-elle en œuvre les moyens pour que les chauffeurs ne supportent pas la totalité des frais engagés lors de cette visite obligatoire ?
- Les chauffeurs en mission longue dans les entreprises utilisatrices, pourraient-ils se voir rembourser ces frais, au même titre que la carte électronique d’enregistrement des heures de travail ?

Réponse de la direction : Les coûts de renouvèlement d’un titre, tel que le permis de conduire incombe à son titulaire, quel que soit son statut ou son type de contrat. Qu’ils soient intérimaires ou salariés dits « de droit commun » (à ne pas confondre avec certains prisonniers...)