1° De combien de temps de recherche d’emploi dispose un collaborateur en préavis de licenciement ?
Le collaborateur peut-il cumuler les heures de recherche d’emploi à la fin de son préavis ?

Réponse de la Direction :
- Pour les salariés de niveau 1 à 3 inclus : « ...Pendant la période de délai-congé, qu’il s’agisse d’un licenciement ou d’un départ volontaire, le salarié est autorisé à s’absenter pour recherche d’emploi, deux heures par jour fixées d’un commun accord entre les parties, ou, à défaut, alternativement un jour au gré du salarié, un jour au gré de l’employeur ; ces heures pourront être groupées si les parties y consentent. Lesdites heures perdues pour recherche d’emploi n’entraînent pas de réduction d’appointements. »
- Pour les salariés de niveau 4 à 7 : « ...Pendant la période de préavis, qu’il s’agisse d’un licenciement ou d’un départ volontaire, le salarié est autorisé à s’absenter, en une ou plusieurs fois, d’accord avec l’employeur, pour recherche d’emploi, pendant 50 heures par mois. Ces absences n’entraînent pas de réduction d’appointements. »


2° Beaucoup de collaborateurs de la société bénéficient d’une mutuelle par le biais de l’entreprise de leur conjoint. De ce fait, ils cotisent pour 2 mutuelles en sachant qu’ils utilisent qu’une seule mutuelle, celle plus intéressante pour eux. Dans ce cas, le collaborateur ne pourrait-il pas avoir le choix de sa mutuelle en fonction des avantages plus intéressants que lui offre l’une ou l’autre mutuelle ?

Réponse de la Direction : Cette adhésion obligatoire prévue par notre contrat de prévoyance est un élément du statut du personnel permanent, négocié en 1986 entre la Direction et les organisations syndicales (art.19). En effet, les entreprises de travail temporaire ont l’obligation d’instituer, au profit de leurs salariés, des régimes spécifiques de garanties collectives destinés à améliorer la couverture sociale assurée par la sécurité sociale.


3° Notre système informatique ne prévoit pas dans la conversation GPAB l’enregistrement des heures de mise à disposition pour un collaborateur conseiller prud’homale ? Ne pourrait-on pas apporter une modification dans notre système informatique de manière à pourvoir enregistrement correctement ces absences ?

Réponse de la Direction : Les développements informatiques qui permettront de saisir ce type d’absence sont à l’étude actuellement mais nous n’avons aucune précision sur une date de mise en œuvre. En attendant, il convient de saisir ces absences en « absences autorisées payées ».